L’église

Ce monument prestigieux, est un exemple en terme d’architecture romane du Bas Poitou. En 1840, elle fut la première église de Vendée classée monument historique par Prosper Mérimée. Commencent alors la reconstruction et restauration de cet édifice qui avait déjà fait l’objet de réparations et de transformations suite notamment aux dommages des guerres de religion. A la fin du XIXème, la flèche surmontant le clocher est remplacée par un clocher octogonal et seules les trois premières travées, la crypte et le chœur sont restaurés.

ALLARD-eglise-Vouvant

Son portail d’entrée force l’admiration : immense mur pignon encadré de deux faisceaux de colonnes massives.La partie basse romane, essentiellement symbolique, comprend deux portes jumelles encadrées chacune de deux voussures. Un arc plus grand enserre ces deux portes. La partie supérieure gothique, narrative, présente sur deux bandeaux : la Cène et l’Ascension.

HUPEL-Eglise-Vouvant

La crypte dont la forme épouse celle du chœur a conservé ses parties basses anciennes. Plusieurs sculptures y demeurent parmi lesquelles le gisant d’un chevalier et une belle tête romane. Vous y découvrirez une vidéo, initiative de l’association « Patrimoine du Vouvantais » , qui propose aux visiteurs un historique et une interprétation des sculptures du portail.

la-crypte--Vouvant

La Nef Théodelin est la seule partie qui subsiste du XIème siècle. Elle est séparée des trois travées de l’église encore consacrées au culte et a fait l’objet d’une restauration qui a permis sa réouverture au public en 1995 (la charpente s’était effondrée en 1910). Elle est maintenant utilisée comme salle d’exposition.

nef-vouvant


« Une irrésistible ascension », vidéo réalisée par l’association du Patrimoine du Vouvantais